Accueil / About

CRÉER COMORIA / CREATING COMORIA

un documentaire de / a documentary film by

Birgit Englert & Andres Carvajal

Vienna/Barcelona/Marseilles (2014)

 76 min / HD / 16:9

Langue original: Francais et Comorien / Original Language: French and Comorian

Sous-titres: Anglais / Subtitles: English

 

 

CRÉER COMORIA – un documentaire sur le groupe de musique Franco-Comorien Afropa à Marseille:

Ali Cheikh Mohamed et Abdoulwahab Chaharani, tous les deux nées au l’Archipel des Comores dans l’Océan Indien, ont joué de la musique toute leur vie. Quelques années passées, ils se sont rencontrés à Marseille, France, où ils habitent en présent et ont décidé de travailler ensemble. Sous le nom AFROPA, ils jouent de l’Afro-Folk qui est basé sur des rythmes Comoriens ainsi qu’inspiré par les idoles de leur jeunesse comme Santana, Dire Straits ou Pink Floyd. Ils chantent sur la politique, la violence, le racisme et les défis de la vie en général – surtout en Comorien mais aussi en Français.

Leur but et de témoigner la hétérogénéité de la musique Comorien, particulièrement aux jeunes Franco-Comoriens qui ont grandi en France. En outre, ils visent un large public incliné à réduire la musique Franco-Comorien à son genre le plus connu, le Twarab.

La musique, les messages et les stratégies d’AFROPA sont au centre de ce documentaire – aussi que leurs rencontres avec d’autres artistes Franco-Comoriens. Par leur travail artistique, tous contribuent à la création d’un “Comoria” dans le sens d’une espace transculturel, formé par les réalités de la France postcolonial ainsi que de l’Union des Comores.


CREATING COMORIA – a documentary on the Franco-Comorian music group Afropa in Marseilles:

Ali Cheikh Mohamed and Abdoulwahab Chaharani, both born in the Indian Ocean archipelago Comoros, have been playing music all their lives. A couple of years ago they met  in Marseille, France, where they now live and decided to work together. As AFROPA, they play Afro-Folk which is based on Comorian rhythms and inspired by their youth icons such as Santana, Dire Straits or Pink Floyd. They sing about politics, violence, racism and the challenges of life more generally- mostly in Comorian but also in French.

Their biggest aim is to show the heterogeneity of Comorian music, especially to the younger generation of Franco-Comorians who grew up in France. However, they also aim at a general public which usually reduces Franco-Comorian music to its most popular style, Twarab.

The music, messages and strategies of AFROPA are at the center of this documentary – as well as their encounters with other Franco-Comorian artists. Through their artistic work, all of them contribute to the creation of a “Comoria” in the sense of a transcultural space which is shaped by the realities of postcolonial France and the Union of the Comoros.